easymetal

Déminéralisation partielle ou échange d’ions sélectif

 

Concernant la déminéralisation partielle (= échange d’ions sélectif), l’échangeur d’ions n’est seulement chargé que d’ions H+ ou d’ions OH-. Cela signifie que l’échangeur d’ions ne peut échanger que les ions positivement ou négativement chargés.

La plupart du temps, la déminéralisation est utilisée pour l’élimination des sels du type bicarbonate. Donc, seulement les cations positivement chargés Ca++ et Mg++ des agents de dureté du carbonate, le carbonate de calcium et le carbonate de magnésium peuvent être échangés contre les ions hydrogène H+.
Le gaz carbonique se forme par ex. à partir de la dureté du carbonate CaCO3.

(H+) + (HCO3) = H2CO3

Contrairement à l’eau complétement déminéralisée (= eau CD), tous les autres sels restent contenus dans l’eau. La déminéralisation partielle n’est sensée que si par ex. l’adoucissement pur de l’eau (comme dans le procédé décrit ci-dessus) est suffisant pour l’application.

Par la charge sélective des échangeurs d’ions, mais également au moyen de l’absorption, seulement certains métaux lourds (par ex. le plomb, le cadmium ou le mercure), mais aussi les anions tels que le nitrate et le sulfate peuvent être éliminés.

Le choix du procédé de déminéralisation ainsi que du degré de déminéralisation résulte de la pureté souhaitée de l’eau ainsi que du procédé appliqué et des conditions d’exploitation et économiques.